Ralentir et savourer

En ces temps troublés, nous pouvons tous nous laisser facilement envahir par l’anxiété, surtout si nous suivons de trop près l’actualité, les réseaux sociaux… Aujourd’hui, plus que jamais, il est essentiel de se tourner vers l’intérieur, de prendre le temps d’écouter notre intuition, notre inspiration, de [re]trouver le silence intérieur dans le chaos ambiant. Pour ceux qui travaillent à distance, ne reproduisons pas dans le monde virtuel la course effrénée que nous avions avant dans le monde réel. Prenons le temps de nous arrêter, de faire des pauses, seul.e ou en famille selon les circonstances.

On ne peut pas écouter son intuition en traversant ses journées à toute allure. Ralentir permet de créer de l’espace pour mieux écouter, mieux s’écouter. Prendre le temps de se retrouver avec soi-même, de reconnecter à qui nous sommes pour écouter ce que nous souhaitons, ressentons, qui nous sommes vraiment et dans quel sens nous souhaitons orienter notre existence.

Il peut être intéressant de commencer par s’assoir, se poser, souffler ou, si vous préférez quelque chose de plus actif, se promener dans la nature si vous en avez la possibilité. Un bout de parc et quelques arbres peuvent suffire.

Quelque soit la solution que vous choisissiez, profitez-en pour souffler, pour observer ce qu’il y a autour de vous et savourez… Puis fermez les yeux et prenez simplement le temps de vous poser et de vous demander comment vous vous sentez, même si ce n’est que pendant une minute ou deux.

Ensuite, pourquoi ne pas repenser notre rythme du quotidien ? Voir quelles sont les choses que nous pourrions faire plus lentement, plus tranquillement, en en profitant réellement. Parfois, il faut savoir ralentir pour mieux avancer. Parfois, il faut savoir s’arrêter pour pouvoir ensuite mieux faire. Cela permet de créer un espace intérieur où nous nous retrouvons, où de nouvelles idées peuvent émerger.

Nous ne pouvons par exemple pas voir tous ceux que nous voudrions voir en ce moment alors savourons encore plus grandement la présence de ceux que nous pouvons voir. Prenons le temps d’être réellement présent.e, d’écouter, de partager, de chérir ses moments si particuliers. Savourons les petits moments de bonheur pleinement, comme pour faire le plein de bonnes choses, pour qu’elles nous portent tout au long de nos journées comme une flamme intérieure.